Et on s’étonne que SENEOS peine à recruter...

Et l’on s’étonne que SENEOS peine à recruter…

Si l’égalité entre fonctionnaires est un principe du droit, il n’en demeure pas moins que certains agents sont moins égaux que les autres…
Et au palmarès des agents les plus mal lotis, la palme revient, une fois de plus, à SENEOS !
Si on n’attire pas les mouches avec du vinaigre, force est de constater que SENEOS n’attire pas les professionnels par sa façon de traiter les déroulements de carrière ni ne brille pas sa gestion des Ressources Humaines…
Que vous soyez ASHQ, AS ou IDE, alors vous serez les plus mal payés du département en venant travailler à SENEOS. La Direction, toujours prompte à faire des économies, surtout sur les plus bas salaires, gratte de façon éhontée et autant qu’elle le peut sur les rémunérations. C’est ce qui s’appelle faire le maximum pour donner le minimum… Et elle le fait sans scrupules et sans vergogne, privant les agents concernés de quelques dizaines d’euros à l’année…
Ceci n’empêchera pas la même direction de s’étonner du peu d’attractivité de l’établissement. A payer les professionnels au lance pierre, on récolte ce que l’on sème !
La CFDT dénonce avec virulence cette gestion scandaleuse des carrières et cette façon de s’en prendre aux « gagne petit ». En pratiquant ainsi, elle leur montre son mépris et c’est insupportable.
La CFDT encourage les agents concernés à déposer des recours. Nous dénoncerons cette situation et ces pratiques intolérables lors de la prochaine rencontre avec le Ministère, dans le cadre du Conseil Supérieur de la Fonction Publique du 10 février prochain.
La CFDT rappelle à la Direction que la bientraitance des usagers passe par la bientraitance des professionnels qui en ont la charge… Mais est-elle encore en capacité de le comprendre…

Pour télécharger le tract :

PDF - 185.3 ko