Deuxième semaine de grève à l’UDAF de la Somme...

Deuxième semaine de grève à l’UDAF de la Somme

Les salariés de l’UDAF 80 entament ce jour leur deuxième semaine de grève. Ils ont mis à profit une partie de leur week-end pour organiser un comité d’accueil ce samedi devant un restaurant amiénois où les membres du Conseil d’Administration se réunissaient.
Un administrateur a tenu des propos qui en disent long sur la désinformation au sein
de cette instance : il a appris par la Presse que les salariés de l’UDAF sont en grève.

Preuve en est que le Président, Monsieur Raymond Brosznowski, ne représente que lui-même quand il soutient dans la Presse son directeur.

Vendredi soir a eu lieu l’audience en Préfecture. La situation « agace » et l’inquiétude
commence à poindre sérieusement pour les usagers, raison de plus pour les salariés de ne rien lâcher.

Avis de tempête judiciaire pour la direction de l’UDAF cette semaine :

- Lundi au conseil des Prud’hommes : contestation du licenciement de l’ancienne RRH
- Mardi au conseil des Prud’hommes : contestation de la mise à pied de Nadine BOCQUET et Bénédicte BALEDENT pour utilisation abusive de leur droit d’expression !!
- Jeudi à la cour d’appel de DOUAY contestation par la direction de la décision du Tribunal Administratif annulant le licenciement de l‘ex déléguée syndicale CFE-CGC.

Avis d’éclaircies pour les salariés grévistes

- Lundi rendez vous avec la député Pompili
- Lundi rendez vous avec le sénateur Manable
- Lundi temps de parole proposé par François RUFFIN à la gare pendant la manifestation des
cheminots.
- Mardi négociation à la DIRECCTE
- Mardi rendez-vous avec la juge d’instance de Péronne.

ILS SONT DE PLUS EN PLUS SEULS, NOUS SOMMES DE PLUS EN PLUS FORTS
TOUS ENSEMBLE, NOUS NE LACHERONS RIEN

Vous êtes nombreux à témoigner de votre soutien aux salariés grévistes. Ils auront
bientôt besoin également d’un soutien financier. Vous pouvez alimenter la cagnotte qui
a été mise en place. Un grand MERCI à tous !

www.papayoux.com/fr/cagnotte/udaf-80-salaries-en-danger

Pour télécharger le tract :

PDF - 157.8 ko